Alata, des origines aux années 1900

ARCHEOLOGIE, PATRIMOINE, HISTOIRE ET TRADITIONS D'UNE COMMUNE DE CORSE DU SUD

Photo Livre 2015

Parce que le passé aime à tutoyer l'avenir, Alata, commune péri-urbaine dynamique, bien ancrée dans son temps, s'apprête toutefois, avec cet ouvrage, à replonger dans son histoire.

C'est en effet en élaborant son Plan Local d'Urbanisme que l'équipe municipale a souhaité, dès 2005, bénéficier de l'expertise du Laboratoire Régional d'Archéologie en vue de procéder à quelques vérifications avant d'ouvrir certains secteurs du territoire communal à l'urbanisation et, plus largement, d'enrichir les connaissances relatives au patrimoine archéologique de la commune.

Depuis lors, 159 sites ou indices de sites ainsi recensés permettent de dresser un historique de la commune depuis le Néolithique, la Protohistoire, l'Antiquité, le Moyen Âge et les époques moderne et récente.

Rechercher, comprendre et transcrire. Voici en quelques mots l'étude minitieuse réalisée par le Laboratoire régional d'archéologie réalisé sur le territoire de la commune d'Alata.

Par ses travaux assidus sur le terrain et une approche documentaire méthodique, les informations accumulées de 2007 à 2009 permettent aujoud'hui d'offrir au plus grand nombre les résultats des investigations d'une équipe pluridisciplinaire.

Le champ de l'archéologie s'est nourri de l'histoire micro régionale, bercée par la lignée des Pozzo di Borgo, de la vie traditionnelle, et de ses savoir-faire et d'un patrimoine linguistique en constante réappropriation.

Près d'une vingtaine d'auteurs ont ainsi traité quatre millénaires d'occupation. Du fragment d'obsidienne au célèbre chapeau, du bâti de Montichi au château de la Punta, sans omettre l'affaire Felix Pozzo di Borgo ou le fonctionnement des moulins hydrauliques, Hélène Paolini-Saeez, Directrice du laboratoire régionale d'archéologie, a dirigé cet ouvrage avec passion et conviction. En mettant le patrimoine au coeur d'une territorialisation, les présentes contributions actualisent, d'une part, la recherche mais se positionnent, d'autre part, comme un véritable levier de valorisation.

La commune d'Alata renaît, ainsi, au hasard de ses sommets, de ses cours d'eau ou de ses fonds de vallées, au travers d'indices et de vestiges, plus ou moins cachés, qui ne demandent qu'à être respectés, conservés et valorisés.

Cet ouvrage est vendu au prix public de 20 euros (se renseigner en Mairie annexe ou à la Médiathèque de Trova).